Tout au long du documentaire « Les coulisses d’une victoire » diffusé sur TF1, le 8 mai dernier, Emmanuel Macron révèle sa capacité à programmer, réguler et activer son humeur, source d’efficacité pour passer à l’action et convaincre. Explications.

Peu connu il y a 5 ans, le nouveau Président a plus d’un tour dans son sac. Ses proches louent sa rhétorique, ses talents d’écrivain et de comédien. En tant que coach de la psychologie de l’action et spécialiste de l’humeur, je note surtout sa maitrise des émotions, qu’il utilise avec brio aussi bien pour préparer une prise de parole, faire baisser la pression ou gagner en peps.

L’humour pour faire face au stress

Au dernier salon de l’agriculture, Emmanuel Macron a reçu un œuf sur la tête. Toute son équipe s’affole et lui s’amuse. « Ce n’est qu’un œuf ». Il s’est programmé pour faire la différence entre la surprise et la panique. Souvent, l’effet de surprise provoque de l’anxiété chez les personnes. Il est possible de dissocier ces deux émotions. Dans les fêtes foraines, les gens s’amusent à se faire surprendre par un fantôme par exemple. Ce travail d’associer « surprise = amusement si aucun danger », lui permet de prendre la situation avec beaucoup de self-control.

L’entrain pour prendre du recul

Autre point essentiel dans la régulation de l’humeur : la capacité à donner du sens aux événements. Quand ça commence à « chauffer » et que la presse s’emballe en déformant ses propos, son équipe est réactive et en même temps, Emmanuel Macron garde un léger sourire. « Ils sont à cran ! ». Il s’est programmé pour une bataille et sait que ce qui arrive est normal. Sa bataille a du sens pour lui, et cela se voit dans le plaisir qu’il a à « aller au contact » pour reprendre son expression. Quand vous vous engagez dans une action qui vous anime et vous permet d’exprimer qui vous êtes, vous acceptez beaucoup plus les difficultés. Cela fait partie du job et au lieu de vous laisser atteindre, vous gardez votre enthousiasme sur la durée.

La combativité  physique et l’apaisement mental pour convaincre

Dans la psychologie de l’action, nous enseignons qu’une bonne préparation à un événement est aussi mentale que physique. Avant le débat télévisé du premier tour, le Président programme son état d’esprit « calmer, rassurer » et s’active physiquement pour incarner le dynamisme et le renouveau. Dans les loges, on le voit s’amuser à boxer dans les airs. Ce geste physique, lui donne de l’énergie et en même temps lui permet de libérer son stress. D’ailleurs, quelques minutes avant il est souriant alors que les autres candidats ont la mâchoire serrée.

L’humeur, une force de pertinence

Savoir reconnaître et réguler sa palette polychrome d’émotions est un atout considérable pour créer des relations harmonieuses. Que ce soit pour un chef d’état qui doit êtresolennel lorsqu’il se recueille sur la tombe du soldat inconnu ou pour un chef d’équipe qui a besoin d’être au bon niveau d’énergie quand la pression monte, la gestion de l’humeur permet non pas de diffuser de la poudre de perlimpinpin, mais de se synchroniser avec les autres, de partir de là où ils sont « vous avez peur» et de les emmener vers ce concept ambivalent en France, générateur injuste de méfiance, l’enthousiasme. Or ce qui différencie une émotion passagère d’une humeur repère est l’histoire que chacun se raconte sur une situation. Et pour réaliser un changement, national comme individuel, il est fondamental d’imaginer une nouvelle histoire, en révélant ce que nous appelons dans la psychologie de l’action « sa grandeur ». Les transformations s’effectuent d’ailleurs avec cette énergie créative « tout le monde nous disait que c’était impossible mais ils ne connaissaient pas la France » qui réveille le désir et crée la mise en mouvement.

Les journalistes se sont parfois moqués de notre président « comédien », mot prononcé comme une rumeur de manipulation effrayante. Or, un homme qui utilise le terreau de toute œuvre, les émotions, pour construire un climat de confiance, rester stable face aux attaques, oser célébrer l’instant présent, est un signe de maturité inspirant, peu importe la couleur des sentiments.

Aller plus loin : Académie Buratti, Coaching et Formation : dbourdet@laurentburatti.com