Les employés ne quittent pas leur entreprise, ils quittent leur boss. Manque de marge de manouvre, de reconnaissance, de lien… suffisent à démotiver des talents en quête de dépassement et de créativité. Voici comment inspirer vos salariés et, par la même occasion, retrouver votre enthousiasme.

Bar à jus pressés, canapés cosys… les entreprises réinventent massivement les espaces de travail. Motivant mais insuffisant, comme le confirme une étude récente « Engaging Workplace » menée par l’université Paris-Dauphine pour l’Observatoire de l’engagement. Les Français font toujours partie des salariés les moins motivés avec 54% de travailleurs désengagés contre 37 % en moyenne dans le monde. Dans la psychologie de l’action, nous disons qu’un bon capitaine peut changer la donne.

Idée numéro 1: Si vous voulez des équipes qui donnent tout, donnez plus que tout

Trop souvent, le manager cherche à motiver son personnel alors que c’est en étant motivé lui-même qu’il va insuffler une vague d’énergie aux autres. Les neurosciences en effet, montrent que les neurones s’activent aussi bien quand on exécute une action que lorsqu’on regarde quelqu’un exécuter cette même action (neurones miroirs). Ainsi, quand un employé observe son boss s’amuser, s’engager pleinement dans un projet, cela active sa propre envie d’agir. La bonne humeur est contagieuse et cette dernière étant liée à la performance, il est grand temps pour les managers d’arriver dans l’open space en souriant!

Idée numéro 2 : Travaillez l’attitude autant que les compétences

Vous l’avez compris, un manager inspiré est inspirant et le fait de travailler sur lui a une répercussion directe sur ses équipes. Or, à part siffler dans les couloirs, comment incarner l’honnêteté, l’envie, le dépassement de soi pour ensuite, transmettre ces qualités aux autres? D’ailleurs, quelles sont les qualités d’un boss idéal d’après les équipes ? Leur avez vous demandé ? Comment pourriez-vous incarner, par des actions concrètes ces qualités ? Il y a trop souvent un décalage entre ce qu’on pense que les autres attendent de nous et ce que ces derniers aimeraient. De même, lorsque les employés ne sont pas consultés, leurs attentes vis à vis de leur boss restent floues. Un travail est donc nécessaire pour faire émerger les rêves et mettre en pratique ces aspirations.

Idée numéro 3 : Affinez votre regard

Trop souvent les employés ont l’impression désagréable d’être un pion sur un échiquier. Un manager de rêve c’est celui qui perçoit le chêne dans le gland, c’est à dire la grandeur de chaque personne, avant même que cette dernière en ait conscience. Un manager qui valorise le caractère unique de chacun, reconnaît les points d’amélioration, renforce le potentiel est un artiste auprès de qui chaque salariés a envie d’apprendre.

Idée numéro 4 : Favoriser la transparence pour libérer l’énergie collective

Un leader inoubliable c’est une personne qui ne ment pas pour couvrir ses erreurs, qui ne fait pas de fausse promesse et qui annonce les faits. Il existe une telle perte d’énergie dans les équipes lorsque ces dernières cherchent à deviner les véritables intentions de leur supérieur. Quand un manager joue la transparence, même s’il annonce des défis majeurs, des doutes, les équipes sont soulagées. En effet, le partage d’information permet d’adresser les problèmes et invite chacun à prendre sa part, ce qui est responsabilisant.

Idée numéro 5 : Soyez un phare dans la tempête

Quand la pression est immense, le boss reste concentré sur la résolution de problème. Eugène Kranz, capitaine de vol de la mission Apollo 13 a eu cette phrase impactante alors que tout le monde pensait mourir après une explosion : « Restons calmes, résolvons le problème et n’empirons pas les choses par des suppositions ». Sur le moment, il ne savait pas quoi faire mais le plus important était de rassurer et de ne pas transmettre de stress à ses équipes. Dans la psychologie de l’action, nous apprenons l’importance de la régulation de l’humeur dans la prise de décision et le passage à l’action. Si vous ne savez pas vous centrer, vous aurez du mal à agir au mieux.

Idée numéro 6 : Restez humain et ayez l’esprit d’équipe !

Robocop, c’est le surnom donné par la majorité à un grand patron francais d’une entreprise de services. S’il est respecté, il n’est pas pour autant admiré. Un manager extraordinaire est une personne à qui il est possible de se confier. Elle est chaleureuse, n’a pas peur d’exprimer ses émotions, prend en compte celles des autres et en même temps sait garder la juste distance. Quand un leader fait une erreur, il en parle et la corrige pour que les autres apprennent en même temps. L’humilité et l’esprit collaboratif impactent positivement le reste de l’équipe où la règle dominante est la satisfaction du groupe plus que celle de l’individu.

En règle général, les leaders inoubliables sont ceux qui ne pensent pas à ce que les équipes pourraient faire pour eux mais à ce qu’il ou elle pourrait faire pour ses talents. Comment les aider à progresser collectivement et individuellement ? Quelles compétences mais aussi quels comportements, quelles humeurs mettre au cœur d’un projet ? Inspirer. Transmettre. Valoriser. Communiquer. Préserver. Rester solidaire…Si vous cultivez ces atouts, vous deviendrez certainement une personne dont les gens se souviendront toute leur vie.

 

A propos de l’auteur :

Laurent Buratti est coach, conférencier, formateur. Après 20 ans d’expérience dans le conseil (BCG, Bain) et le coaching (Transformance), Laurent Buratti élabore la psychologie de l’action, fondée sur sa pratique et les dernières recherches en neurosciences. Au sein de son Académie, il aide les personnes et les entreprises à atteindre leur plein potentiel. Spécialiste du leadership d’inspiration et du développement des organisations, Laurent Buratti a écrit 4 livres et coache les dirigeants internationaux. 

www.laurentburatti.com